Vous êtes ici : Accueil » Posts Tag: "aléas climatiques"

aléas climatiques

Les intempéries de l’an dernier ont coûté très cher au secteur. La « Ferme France » est toujours sous-assurée.

2017_article_les_Echos

Les Echos reviennent sur l’année 2016 qui « « a touché toutes les régions et tous les types de culture, les grandes cultures comme les vignes », indique Emmanuel Lelièvre, directeur des opérations d’assurance et de réassurance à l’Etoile Assurance, une mutuelle spécialisée dans l’assurance des aléas climatiques sur récolte. »

(…)

« « Il y a eu beaucoup de demandes de devis, mais les taux de concrétisation sont plutôt décevants. L’agriculture traverse une période compliquée sur le plan économique. Beaucoup d’exploitants sont obligés de faire des coupes dans leurs budgets et font généralement l’impasse sur certaines garanties d’assurance », observe Emmanuel Lelièvre. »

Découvrez l’article complet de Laurent Thévenin, publié par Les Echos le 16 février 2017 sur ce lien.

Source : Les Echos

 

Impact des tempêtes 2013-2014 sur la côte aquitaine : un rapport de l’Observatoire Côte Aquitaine fait le point sur les répercussions de ces intempéries

 

actu-comte-renduL’observatoire de la côte aquitaine vient de publier un rapport retraçant les effets des tempêtes de décembre 2013 et de janvier 2014, combinées parfois aux fortes marées, sur la côte aquitaine : le littoral a parfois changé de manière importante à la suite de phénomènes d’érosion et d’inondations temporaires. Par endroits, la côte a reculé d’une dizaine de mètres, notamment en Gironde.

Edité notamment par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM www.brgm.fr), un compte rendu provisoire des observations post-tempêtes sur le littoral aquitain vient d’être publié. Le rapport de 90 pages décrit les dommages subis par la façade Atlantique, de la Pointe de Grave au Golfe de Gascogne.

Il en ressort que 2 séries de dépressions, notamment celles du 23 au 27/12/2013 et « Hercules » du 3 au 07/01/2014 ont fortement érodé la côte sableuse aquitaine avec un recul du « trait de côte » dépassant souvent 10 m. Des accès de plage, des promenades côtières, des bâtiments de bord de mer ont été touchés. Deux personnes ont péri sur la côte Basque à l’occasion de ces tempêtes.

Les prochaines grandes marées risquent de poursuivre l’érosion dunaire, aussi le rapport préconise différents travaux de mise en sécurité du littoral (coupe d’arbres, équipements dégradés à démonter ou à restaurer…).

 

En savoir plus

Source :  www.brgm.fr

Actualités
Météo