L’assurance des récoltes depuis 1834

Intempéries : La tempête Qumaira crée des risques de crues dans le Finistère

Actualité5Le Finistère reste en alerte rouge en raison des risques d’inondations. Morlaix et Quimperlé n’ont pas été épargnés.

 La tempête Qumaira a balayé la Bretagne, jeudi 6 février. L’alerte rouge déclarée hier, reste maintenue aujourd’hui dans le Finistère en raison des risques de crues, prévient Météo France qui s’attend à ce que les vents violents se décalent progressivement vers la Belgique et à une accalmie en France en début d’après-midi.

 Les départements du Nord, de l’Eure aux Ardennes en passant par l’Ile-de-France, sont en vigilance orange. On attend des rafales de 80 à 100 km/h dans les terres voire localement 110 km/h, 100 à 120km/h sur les côtes.

 Selon ERDF, on constate d’importantes coupures de courants ce vendredi matin avec 55.000 foyers privés d’électricité. En Bretagne, dans le Finistère, les villes de Morlaix et Quimperlé ont été largement inondées.

 En savoir plus

Source :http://www.news-assurances.com/

 Voir l’arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle paru le 18 mai 2014 : arrêté du 13 mai 2014.

L’état de catastrophe naturelle publié pour les inondations de décembre-janvier

Actualité3Des communes des Alpes-Maritimes, du Var, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine sont concernées par l’état de catastrophes naturelles lié aux intempéries de décembre-janvier.

Le Journal officiel a publié, dimanche 2 février, un arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle portant sur des communes des Alpes-Maritimes, du Var, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine après des inondations survenues en décembre 2013 et janvier 2014.

Cet arrêté concerne 24 communes des Alpes-Maritimes pour des dégâts dus à des inondations et coulées de boue en décembre et janvier et 19 communes du Var pour des inondations en janvier.

Dans le Finistère, 22 communes sont concernées par cet arrêté pour des dégâts dus aux inondations et au “choc mécanique lié à l’action des vagues” fin décembre et début janvier.

En Ille-et-Vilaine 10 communes sont concernées pour des dégâts dus aux inondations de fin décembre et début janvier.

Selon l’article 2 de ces arrêtés, la constatation de l’état de catastrophe naturelle “peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance visés au code des assurances lorsque les dommages matériels directs qui en résultent ont eu pour cause déterminante l’effet de cet agent naturel et que les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises“.

 En savoir plus

Source :http://www.news-assurances.com/

 

Vigilance orange dans 5 départements de l’Ouest

3Météo-France a annoncé mardi placer en vigilance orange les quatre départements bretons ainsi que la Loire-Atlantique en raison de risques d’inondations et de vagues-submersion, alors que de nouvelles pluies sont attendues.

Le Finistère, le Morbihan et la Loire-Atlantique sont menacés de vagues submersives mercredi, en raison de la conjugaison de fortes marées (coefficients de 96 et 100) et de fortes vagues dues à une nouvelle dépression, a indiqué l’organisme.

Le Finistère, le Morbihan et les Côtes d’Armor risquent également de subir des inondations, avec des cumuls de pluie moyens de “15 à 25 cm” mercredi, alors que les sols et les cours d’eau sont déjà en état de “saturation”, note Météo-France. La vigilance aux inondations est par ailleurs maintenue en Ille-et-Vilaine. En savoir plus

Source :http://www.news-assurances.com/

Voir l’arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle paru le 18 mai 2014 : arrêté du 13 mai 2014.

Assurance récolte, Décret n° 2013-1276 du 27 décembre 2013 fixant pour l’année 2013 les modalités d’application de l’article L. 361-8 du code rural en vue de favoriser le développement de l’assurance contre certains risques agricoles legifrance ou

Decret 2013-1276

Decret 2013-1276

 

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié son bilan 2013

Actualité9Tous les cinq à six ans, le GIEC produit un rapport d’évaluation sur le changement climatique. Un premier volet a été publié le 27 septembre 2013, plus de 170 pays y ont collaboré.

Il apparaît qu’un réchauffement du système climatique est bien constaté depuis les années 1950 : « L’atmosphère et l’océan se sont réchauffés, la couverture de neige et de glace a diminué, le niveau des mers s’est élevé (+19 cm entre 1901 et 2010) et les concentrations des gaz à effet de serre ont augmenté ». Même après avoir pris en compte d’autres phénomènes comme les éruptions volcaniques, l’activité humaine aurait fortement influencé ce réchauffement avec l’émission de gaz à effet de serre.

Agriculture : Le ministère de l’Agriculture, ouvert à une assurance récolte universelle ?

Actualité1Lors de son passage en Gironde le 30 août dernier, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a déclaré aux exploitants sinistrés victimes de la grêle de début août, que des réflexions sur l’assurance récolte étaient actuellement à l’étude. Des propositions pourraient être dévoilées très prochainement, dans un mois ou deux.

Après la vague de pluies de grêle qui a dévasté de nombreuses cultures dans le centre et le sud du pays début août, la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et les Jeunes Agriculteurs s’étaient montrés fermement décidés à faire entendre au ministère de l’Agriculture la nécessité de réformer l’assurance récolte. Un produit qui, au regard des exploitants régulièrement malmenés par les intempéries, ne fait pas ses preuves en terme de protection et d’indemnisation.

Le message semble avoir été entendu du côté du ministère. Stéphane Le Foll a précisé, lors de son déplacement en Gironde le 30 août dernier, qu’un groupe de travail venait d’être créé, dans le but de réfléchir à l’évolution future de l’assurance récolte. Le côté universel et obligatoire de la couverture, envers lequel de nombreux professionnels se montrent partisans, ne ferait pas partie des axes d’étude du ministère. Il est “très compliqué de rendre juridiquement une assurance obligatoire”, la réflexion se porterait plus sur des “des outils adaptés pour inciter les viticulteurs à s’assurer” a expliqué Stéphane Le Foll.

 Selon le ministre de l’Agriculture, les premières propositions pourraient voir le jour dans un, voire deux mois.

 En savoir plus

Source :http://www.news-assurances.com/

 

Assurance récolte, Décret n° 2010-91 du 22 janvier 2010 fixant pour l’année 2010 les modalités d’application de l’article L. 361-8 du code rural en vue de favoriser le développement de l’assurance contre certains risques agricoles  legifrance ou

Decret 2010-91

Decret 2010-91

Changement climatique et questions d’environnement vus par un assureur récoltes par Sandrine Chauveau et Arnaud de Beaucaron, de L’ETOILE, Revue de l’Assurance Mutuelle décembre 2009  www.roam.asso.fr

Copenhague, Grenelle de l’environnement, développement durable, tri sélectif, éco-participation, écoconduite, réchauffement climatique… Le sujet revient sans cesse dans notre vie quotidienne. Chacun alimente les débats entre politiques, économistes, scientifiques… Qu’en est-il du point de vue d’un assureur mutuel ?

Revue Ass.Mutuelle 2009

Revue Ass.Mutuelle 2009

L’assurance récolte. Actualité et perspectives par Arnaud de Beaucaron et Sandrine Thélohan-Chauveau de L’ETOILE, Revue de l’Assurance Mutuelle décembre 2008. Après une présentation de l'assurance récolte européenne, les enjeux, le marché, les différents assureurs sont présentés. Un point sur l'assurance récolte en France est abordé, ainsi que ses perspectives d'évolution. La Revue de l'assurance mutuelle est une publication de Roam  www.roam.asso.fr     
Revue Ass.Mutuelle décembre 2008

Revue Ass.Mutuelle décembre 2008

Actualités

Météo

Archives

Categories