Vous êtes ici : Accueil » 2014 » mars

Archives mensuelles : mars 2014

Les premières estimations représentent un coût de 500 millions d’euros pour les assureurs français, pour les événements survenus entre fin décembre 2013 et février 2014.

Lettre Assurer-211

Dans sa lettre Assurer du 24 mars 2014, Jacques de Peretti (Président de la Commission Plénière des Assurances de Biens et de Responsabilité à la Fédération Française des Sociétés d’Assurance, organisme dont L’ÉTOILE fait partie) présente les premières estimations du coût pour les assureurs des événements climatiques majeurs subis entre fin 2013 et début 2014 :

–          tempêtes sur la façade Atlantique pour 200 millions,

–          inondations dans le Var pour 180 à 220 millions,

–          cyclone Bejisa à la Réunion pour 50 millions.

 ONRN

Vous pouvez également vous informer sur ce sujet auprès de l’Observatoire National des Risques Naturels (ONRN).

Voir l’arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle paru le 18 mai 2014 : arrêté du 13 mai 2014.

 

Printemps 2014 : c’est le moment de… contacter votre intermédiaire d’assurance pour faire le point sur l’assurance de vos récoltes !

Calendar and Clock

Si vous n’avez pas de couverture d’assurance en grêle ou tempête pour vos récoltes, vous pouvez encore demander un devis d’assurance auprès de votre intermédiaire d’assurance local (Nous contacter) jusqu’à mai 2014.

 

Si vous avez déjà un contrat d’assurance auprès de L’ÉTOILE :

 

  • assurance Grêle & tempête L’ÉTOILE (Grandes cultures ou Vignes), il faut mettre à jour votre assolement annuel avant mai 2014 en contactant votre intermédiaire d’assurance habituel,
  • Assurance Multi-périls sur Récoltes L’ÉTOILE (AMR Grandes cultures ou Vignes : grêle, tempête, gel, excès d’eau et sécheresse), vous devez déjà avoir mis à jour votre déclaration de récoltes 2014. Veillez à ce qu’elle soit conforme avec votre déclaration PAC à faire parvenir avant le 15 mai 2014 à votre DDT.

AFP

Le secteur agricole représente 3,5 % du produit intérieur brut et 5,6% des emplois français. Avec 490 000 fermes recensées en 2010, la France a perdu plus de la moitié de ses exploitations depuis 25 ans. Cependant, seules 20% des exploitations font plus de 100 ha. Avec 76 milliards d’euros, la production française devance toujours celles de l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne. 

Pour en savoir plus : AFP – La France reste malgré tout première puissance agricole d’Europe.

 

La Tribune de l’assurance (Groupe Profideo) publie un article sur le marché de l’assurance agricole

Au lendemain de la fermeture du Salon de l’agriculture, L’Assurance française fait un état des lieux du marché de l’assurance agricole en France. L’ÉTOILE figure dans le top 10 des assureurs agricoles.

La Tribune de l’assurance-n° 189-Mars 2014

 

Météo France a publié fin février un bilan provisoire du climat de l’hiver 2013-2014

 Le bilan provisoire de l’hiver 2013-2014 se caractérise par des températures clémentes avec une température moyenne estimée de 1.8° C supérieure à la normale, de nombreuses précipitations et des tempêtes fréquentes notamment sur la côte Atlantique. La Bretagne a connu plusieurs épisodes de crues, mais le Sud Est et le Sud Ouest n’ont pas été épargnés par de fortes pluies et des inondations courant janvier et jusqu’au début de février.

Pour en savoir plus : Météo France : bilan climatique

 

Météo France publie un avis de vigilance orange pour les départements de l’Ouest.

actualites8Des vents violents de l’ordre de 100 à 120 km/h baptisés « Tempête Christine » seront associés à un coefficient de fortes marées (114 sur une échelle de 20 à 120) et à des vagues importantes qui pourraient atteindre 10 à 13 m au large de la Bretagne.

Pour en savoir plus… Météo France : carte vigilance  et bulletin national .

Voir l’arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle paru le 18 mai 2014 : arrêté du 13 mai 2014.

Impact des tempêtes 2013-2014 sur la côte aquitaine : un rapport de l’Observatoire Côte Aquitaine fait le point sur les répercussions de ces intempéries

 

actu-comte-renduL’observatoire de la côte aquitaine vient de publier un rapport retraçant les effets des tempêtes de décembre 2013 et de janvier 2014, combinées parfois aux fortes marées, sur la côte aquitaine : le littoral a parfois changé de manière importante à la suite de phénomènes d’érosion et d’inondations temporaires. Par endroits, la côte a reculé d’une dizaine de mètres, notamment en Gironde.

Edité notamment par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM www.brgm.fr), un compte rendu provisoire des observations post-tempêtes sur le littoral aquitain vient d’être publié. Le rapport de 90 pages décrit les dommages subis par la façade Atlantique, de la Pointe de Grave au Golfe de Gascogne.

Il en ressort que 2 séries de dépressions, notamment celles du 23 au 27/12/2013 et « Hercules » du 3 au 07/01/2014 ont fortement érodé la côte sableuse aquitaine avec un recul du « trait de côte » dépassant souvent 10 m. Des accès de plage, des promenades côtières, des bâtiments de bord de mer ont été touchés. Deux personnes ont péri sur la côte Basque à l’occasion de ces tempêtes.

Les prochaines grandes marées risquent de poursuivre l’érosion dunaire, aussi le rapport préconise différents travaux de mise en sécurité du littoral (coupe d’arbres, équipements dégradés à démonter ou à restaurer…).

 

En savoir plus

Source : ww.littoral.aquitaine.fr 

Actualités
Les 5 et 6 août 2017, L'ÉTOILE a participé à La route du Champagne dans la Vallée de la Sarce.
L'Argus de l'Assurance publie un article consacré au risque GRELE, où L'ÉTOILE intervient
Orages, grêles : quels sont les délais à respecter ? Qui avertir ? Quelles mesures prendre ?
Le Ministère a publié un communiqué au sujet des gels d'Avril
Météo